Les yeux brûlés

Laurent Roth

Avec
Mireille Perrier, Pierre Ferrari

Docu-fiction français
Durée 00:58mn | Année de production : 1986
Couleur / nb | Mono | 1.33

Synopsis

Une jeune femme vient chercher à l’aéroport de Roissy une cantine militaire qui lui est retournée. Il s’agit des effets et clichés de Jean Péraud, reporter photographe disparu à Dien Bien Phu le 8 mai 1954. Bientôt, la discussion s’engage entre la jeune femme et les anciens compagnons de presse de Péraud qui sont présents. À travers les souvenirs et récits qu’elle suscite, ressurgissent les questions toujours actuelles sur ce qui fait l’image de guerre : le reporter est-il témoin ou combattant ? Se protège-t-il des effets de la guerre en la filmant ou bien au contraire prend-il plus de risques pour rendre son témoignage ? Peut-on parler d’art devant cette image faite face à la mort ?

« Roth, dans ce premier film de commande, ne lâche plus l’os métaphysique que l’Armée semble elle-même avoir renoncé à ronger depuis longtemps. Os bazinien dans lequel il n’est d’image que faite en « coproduction » avec la mort… »

Serge Daney

Séances