The Queen

Stephen Frears

Avec Helen Mirren, Michael Sheen, James Cromwell

Film français, britannique, américain
Genre : Drame, Historique
Durée : 1h 39min
Année de production : 2005

Synopsis

Que faisiez-vous le 31 août 1997 ? Étonnement, tout le monde se souvient de cette date où, dans la nuit parisienne, une Mercedes poursuivie par des paparazzis et conduite à une vitesse excessive par un chauffeur soul a heurté un pilier du pont de l’Alma. Une célèbre ex-princesse, son amant et le chauffeur y trouvèrent la mort. La Reine d’Angleterre, dépassée par la popularité de son ex-belle- fille et l’émotion que souleva sa disparition, ne sût comment réagir et la couronne britannique vacilla. Il fallut le sens politique du tout jeune et nouveau Premier Ministre Travailliste pour sauver le Royaume.

Frears, remarquable cinéaste observateur de la vie anglaise, reconstitue un moment fort du siècle finissant. Il nous entraîne dans le dédale de la monarchie Britannique et décortique avec une précision d’Helvète les mécanismes et les blocages d’un univers engoncé alors qu’autour, le monde bouge. Ce film, l’un des plus attendu de la rentrée, a fait un tabac en Angleterre. Après la Chute, évoquant les derniers jours d’Hitler dans son bunker, le Promeneur du Champ de Mars, montrant le crépuscule Mitterrandien, The Queen s’inscrit dans une tendance du cinéma contemporain (et de la télé) qui recompose l’histoire, même très récente. Outre la maestria de Frears et l’excellent traitement du sujet, The Queen doit beaucoup à l’exceptionnelle composition d’Helen Mirren, d’ailleurs primée à la Mostra de Venise (qui a également couronné le scénario du film). Sa ressemblance avec Elisabeth II est frappante, tout comme celle de Michael Sheen en Tony Blair.

bernard-Pierre Molin