L'expérience d'un cinéma différent

Chères spectatrices, chers spectateurs,

Aller au cinéma est toujours une expérience. Et, lorsque l'on vient la vivre au Grand Action, c'est que l'on recherche des expériences un peu différentes, avec ce petit supplément d'âme que possèdent les cinémas indépendants. En accueillant le ciné-concert de la soirée d'ouverture  du Festival des cinémas différents et expérimentaux de Paris, nous franchissons une nouvelle étape vers l'étrangeté de l'objet filmique, mais on sait que vous allez nous suivre. Ce sera mardi 10 octobre à 19h, et l'on vous donne plus loin le détail de cet événement qui se poursuivra la semaine prochaine. Avant, il y aura eu jeudi et le Ciné-Club des Alumnis de Sciences Po, où nous rencontrerons Bertrand Tavernier pour un débat après Le Capitaine Conan et son approche assez radicale de la politique. Hormis une séance de Upstream Color présentée par le critique Jordan Mintzer, notre programme régulier est proche de celui de la semaine dernière avec Phase IV et le Cycle Saul Bass, Les Proies et Certain Women, qui persistent, signent et restent. Petite nouveauté, un Cycle Kathryn Bigelow, car la réalisatrice qui tient la dragée haute aux réalisateurs s'apprête à sortir son nouveau film, Detroit, sur notre écran.

Le Capitaine Conan est un guerrier redoutable que même la paix ne peut arrêter. Mais, après l'armistice de 1918, ses exactions, tolérées au combat, deviennent des crimes de guerre. Bertrand Tavernier qui, tout comme son acteur Philippe Torreton, obtint un Cesar pour ce film de 1996, viendra nous en parler après la projection. Affutez vos questions car Bertrand n'a pas oublié qu'il fut critique et demeure un remarquable cinéphile. Un cocktail prolongera cette belle soirée que nous propose le Ciné-Club des Alumnis de Sciences Po. Réservez vite vos places.

Shane Carruth fait partie des cinéastes hommes orchestre, puisqu'il tient quasi tous les postes de ses films, de la réalisation à la musique, en passant par le script et l'interprétation. Manu Attali, distributeur d' Upstream Color, le dernier film de Carruth, viendra nous présenter la séance de dimanche à 16h, accompagné de Jordan Mintzer, critique au Hollywood reporter, producteur indépendant entre autre des films Putty Hill, I Used to be darker et Sollers Point de Matt Porterfield et immense connaisseur du cinéma indépendant.

Le cinéma est multiple et c'est ce qui fascine le Collectif Jeune Cinéma. Structure de distribution de films différents et expérimentaux, le Collectif organise un festival qui interroge le 7è Art et fête sa 19ème édition dans nos murs. Mardi 10 octobre, nous accueillerons donc la soirée d'ouverture du Festival des cinémas différents et expérimentaux, lancement d'un programme qui va nous occuper toute la semaine prochaine. Nous y reviendrons. En attendant, soyez nombreux et curieux mardi soir pour le ciné-concert F.U.T.U.R.OS.C.O.P.E PLAYS BAUHAUS FILMS suivi de PERFORMANCE : MORPHIST BY CHDH, deux happenings cinématographiques assez fascinants ; rien que les titres laissent rêveurs...

Si vous pensez que les femmes ne réalisent que des comédies romantiques et des drames psychologiques, laissez nous vous dire que votre logiciel date un peu. L'une des façons de vous convaincre que la théorie du genre est une farce, est de vous convier au Cycle Kathryn Bigelow, , qui annonce la prochaine sortie de Detroit, son nouveau thriller sur les émeutes qui agitèrent la ville il y a 40 ans. Depuis le début de sa carrière, entre films de casse ou films de guerre, la cinéaste s'est construit une filmographie réputée masculine. Mais, dans les piratages de cortex de Strange Days, comme dans l'enquête criminelle du Poids de l'eau ou la traque de Ben Laden de Zero Dark Thirty, Kathryn dirige ses scènes d'action avec un brio, une intelligence et une sobre efficacité que beaucoup d'hommes n'ont pas derrière une caméra.

Non sans vous rappeler la richesse du Cycle Saul Bass et les séances de Phase IV, son unique réalisation hypnotique et expérimentale, concluons avec l'Enfance de l'Art. Mercredi, ce sera le dessin animé Le Parfum de la carotte, qui ravira les tout-petits, et dimanche, la folie burlesque de Buster Keaton embarquera tout le monde dans Les Fiancés en folie.

Folle semaine.

Isabelle Gibbal-Hardy et l’équipe du GrandAction