Guet Apens

Sam Peckinpah

Avec Steve McQueen, Ali McGraw

Policier US, GB
Durée : 2h 2min
Année de production : 1972
Titre original : The Getaway

Synopsis

Afin de sortir du pénitencier où il croupit, un taulard demande à sa femme d’intervenir auprès d’un banquier qui siège à la commission des libertés conditionnelles. Avant d’accepter, le banquier véreux impose une condition : que le couple retrouvé s’allie avec des amis à lui pour commettre un hold-up. Le coup est rapidement réalisé avec succès. Mais c’était un piège : les amis du commanditaire tentent de tuer les jeunes mariés, qui se défendent et flinguent le banquier par la même occasion. Ils prennent la fuite les armes à la main, traqués par la police et les chasseurs de prime...

C’est Peter Bogdanovitch qui devait filmer ce scénario de Walter Hill, adapté d’un roman de Jim Thomson, le premier d’une longue liste de ses livres qui seront portés à l’écran. Mais Steve McQueen, qui venait de tourner Junior Bonner avec Peckinpah, l’imposa à la caméra. Co-producteur du film, McQueen vira aussi le compositeur habituel de Peckinpah pour imposer la musique de Quincy Jones.
Guet Apens est le seul polar de Peckinpah. Toutefois, il traite comme un western contemporain cette fuite éperdue d’un couple, Tout cela, accentué par la fin très amorale, ne manque pas de subversion.

Bernard-Pierre Molin