La planète des singes

Franklin J. Schaffner

Avec Charlton Heston, Roddy McDowall, Kim Hunter

Science fiction US
Durée : 1h 52min | Année de production : 1967
Titre original : Planet of the apes

Synopsis

Après un très long voyage dans l’espace, des astronautes arrivent sur une planète dominée par des singes qui les traitent comme des bêtes. Un seul s’en sort honorablement. Enfermé dans une cage avec d’autres cobayes humains, il est étudié par une jeune thésarde chimpanzée qui prétend que le singe descend de l’homme. Elle s’oppose au radicalisme des gorilles qui pensent qu’il n’y a rien à tirer de cette espèce inférieure. L’astronaute parvient à s’échapper et va faire une terrible découverte.

Première adaptation de la fable futuriste et philosophique de Pierre Boulle, c’est aussi la plus réussie. Elle pâtit de quatre suites médiocres, d’une honorable série télévisée et d’un récent remake de Tim Burton, très en dessous du talent qu’on lui connaît. La version de 67 doit beaucoup aux maquillages de John Chambers (kim Hunter, la petite chimpanzée, est vraiment touchante), et à l’efficacité sans fioriture de la mise en scène. Et puis il y a le plan final : inoubliable...

Bernard-Pierre Molin

Séances