No Country for Old Men

Ethan Coen, Joel Coen

Avec
Tommy Lee Jones, Javier Bardem, Josh Brolin

Thriller US
Durée : 02:02mn | Année de production : 2007
Couleur | Dts | 2.35

Synopsis

Au début des années 80, Moss, un brave red-neck, ancien du Viêt-Nam et chasseur du désert texan, tombe par hasard sur quelques pick-up criblés de balles et entourés de cadavres. Non loin de la frontière, le deal entre trafiquants mexicains a mal tourné. La drogue est toujours là, ainsi qu’une mallette de dollars. Moss prend le pognon, abandonne le seul survivant blessé et, de sa démarche dégingandée, rentre dans sa modeste caravane, auprès de sa femme. Pris de remords, il retourne en pleine nuit abreuver l’agonisant. Et là, les ennuis commencent. Car beaucoup de gens veulent récupérer l’argent, dont, le terrifiant et indestructible Anton Chigurh, tueur psychopathe venu de nulle part, mais que nous, spectateurs, avons vu à l’œuvre dans la scène d’ouverture. Pourchassé, Moss pourra-il échapper à son destin ? Et le shérif désabusé et vieillissant, pourra-il arrêter le cours d’un monde qui lui échappe ?

Voici le retour au sommet des frères Coen. Pour leur première adaptation littéraire, il retrouve les sources de leur cinéma en retournant sur les décors de leur premier film (Blood Simple). L’univers et les personnages de Cormac McCarthy, grand auteur de la noirceur du sud américain qui a écrit le livre éponyme, correspondent parfaitement aux Coen. Un looser sympathique, conscient de ses limites mais qui tente sa chance, un tueur halluciné que rien n’arrête, et un shérif, dépassé par une violence démente, qui philosophe sur la disparition des valeurs du passé. NCFOM est un film sans espoir ; un film sombre et beau, où le sang sèche sur le sable, ruisselle sur le bitume et coule dans les baignoires. Aucun des acteurs classiques des films des Coen n’apparaît dans ce film. Un casting tout neuf pour les deux frères, avec une valeur sûre (Tommy Lee Jones), un acteur qui gagne à être connu (Josh Brolin), et une future star espagnole, remarquée dans Mar Adentro et coiffée ici d’un brushing exceptionnel pour incarner le mal absolu (Javier Bardem).

Bernard-Pierre Molin

Séances

En copie neuve le mercredi 27 décembre 2017

Me 27/12

SALLE 1
11h30
2K num
VO
-12 ans
SALLE 1
14h00
2K num
VO
-12 ans
SALLE 1
16h30
2K num
VO
-12 ans
SALLE 1
19h00
2K num
VO
-12 ans
SALLE 1
21h30
2K num
VO
-12 ans