Le ciné comme un club.

Chères spectatrices, chers spectateurs,

Avec pas moins de 7 événements cette semaine, dont un notable samedi Après-midi Vilmos Zsigmond, le Grand Action s'apparente plus à un club cinéphilique qu'à une simple salle. Toutefois, c'en est aussi une, récemment rénovée et parfaitement équipée, qui propose, outre ses nombreux rendez-vous, un programme éclectique allant de Buster Keaton au tout derniers Gray, Tarantino, ou Allen, et passe surtout par la réédition en 4K du cultissime Evil Dead 2, de Sam Raimi.

Notre premier rendez-vous aura lieu vendredi à 20h avec un Ciné-club Image et Parole. Alice Leroy, maître de conférence en cinéma à UPEMLV, viendra débattre autour de Leviathan, de Lucien Castaing-Taylor et Verena Paravel. Il ne s'agit donc pas du drame russe de Zviaguintsev, mais d'un formidable documentaire immersif sur la pêche intensive, filmé au plus près des corps et de l'océan.

Samedi à partir de 14h, nous passerons l'Après-midi (avec) Vilmos Zsigmond, animé par notre ami Pierre Filmon. Après la projection de Close Encounters with Vilmos Zsigmond, le documentaire que Pierre a consacré au chef-opérateur emblématique du Nouvel Hollywood décédé en 2016, nous verrons Voyage au bout de l’Enfer. Dans cet immense film de 1978 éclairé par Zsigmond, Michael Cimino racontait le traumatisme post-vietnamien de toute une génération de jeunes Américains. Pour ponctuer l'après-midi, entre les deux projections sera servi un cocktail offert par nos amis de l’Institut Hongrois qui co-organisent cet événement.

Dimanche à 16h, nous retrouverons nos Rendez-Vous du Cinéma Grec pour un documentaire qui se demande si l'on peut changer le monde sans révolution, mais juste avec de la sauce tomate et de la musique classique. Marianna Economou, la réalisatrice qui a filmé avec tendresse et humour cette étonnante expérience agricole grecque, sera parmi nous pour parler de son When Tomatoes Met Wagner.

On pourra enchaîner à 18h avec notre ciné-club Du décor à l’écran pour rire un peu jaune devant Jacky au Royaume des Filles, où Riad Sattouf invente un pays outrageusement dominé par les femmes, qui règlent la vie de pauvres petits êtres fragiles : les hommes. Alain Guffroy, qui a conçu les décors de cette comédie dystopique évoquera son travail et nous accompagnera au cocktail à suivre.

Enfin, mardi à partir de 19h30, vous pourrez venir picorer quelques petits fours préparés par Bruno rehaussés d'une coupe de champagne Veuve Cheurlin pour vous préparer au ciné-club Positif du mois. Fabien Baumann, rédacteur à la revue Positif, animera la séance et commentera Les Poings dans les Poches, le premier long-métrage réalisé en 1965 par Marco Bellocchio qui, 54 ans plus tard, triomphe avec Le Traitre.

Evil Dead 2, comédie horrifique culte de Sam Raimi réalisée en 1987 (entre le premier opus de 81 et le troisième de 92) est la grande nouveauté de la semaine. Cette réédition sur copie 4K restaurée, distribué par Splendor, est aussi accompagnée de deux évènements. Samedi à 20h, Philippe Guedj, journaliste au Point viendra nous présenter le film ; lundi à 20h, le réalisateur Xavier Gens, grand fan de fantastique, renouvellera l'exercice. Dans la trilogie Evil Dead, le 2 est sans doute le plus réussi, et incontestablement le plus drôle. Le week-end en amoureux de deux tourtereaux va vite tourner au cauchemar, avec l'intervention de morts-vivants, aussi terrifiants que risibles. Une rincée d'hémoglobine trash et rigolarde, à revoir avec délectation.

Nos récents succès (Once Upon a Time… in Hollywood, Un Jour de Pluie à New York, et Le Dernier round, un Buster Keaton restauré) ainsi que deux cycles - James Gray et Clint Eastwood - poursuivent leur carrière. Du premier, nous verrons notamment son récent Ad Astra, et du second une dizaine de films, dont quelques incontournables (Bird, Space Cowboys…).

Dernières ligne pour l'Enfance de l'Art et Le Petit Gruffalo, gentil film d'animation projeté mercredi à 14h30. Dimanche à 14h, ce sera Sa Majesté des Mouches, classique de Peter Brook.

Belle semaine,

Isabelle Gibbal-Hardy et l'équipe du Grand Action.