Du pain et des jeux.

Chères spectatrices, chers spectateurs,

La simple promesse latine du bonheur (Panem et circenses) pourrait bien faire office de vœux pour 2019. Et, pour bien commencer l'année, le pain cinématographique sera issu du film A Bread Factory, ancienne boulangerie transformée en centre d'art par la caméra de Patrick Wang. Samedi à partir de 17h30, il viendra nous présenter les deux parties de son film. Quant aux jeux filmés, certains seront à se tordre de rire avec Y'a t-il un pilote dans l'avion catastro-burlesque culte, et tous les élus du Cycle Comédies US Contemporaines. D'autres seront à se tordre d'angoisse, qu'ils se déroulent à New York 1997, aux côtés du Prince des Ténèbres ou lors des Chasses du comte Zaroff. Le Ciné-club Louis Lumière nous souhaitera la bonne année mardi 8 à 20h, avec Le Bouton de nacre, de Patricio Guzmann, que Katell Djian, Directrice de la photo, nous présentera avant de trinquer au Grand Bar. Enfin, pour vous remettre des repas de fêtes, venez vous remémorer l'amer dîner danois de Festen, ou récupérez votre retard devant L'Adieu aux Armes, Breaking Away, First Man et Leave no trace.

Patrick Wang est un cinéaste à part. Diplômé du prestigieux M.I.T, cet économiste de formation mêle vraie fiction et faux documentaire pour porter un regard décalé sur les évolutions de la société. Après avoir filmé l'homoparentalité dans In the Family, il observe les mouvements économico-artistico-associatifs qui se déroulent autour de la boulangerie industrielle d'une petite ville américaine, recyclée en lieu culturel. Dans la première partie de A Bread Factory, le réalisateur montre Ce qui nous unit et, dans la seconde, comment la population défend Un petit coin de paradis. Patrick Wang sera dans nos salles samedi à 17h30 pour introduire son diptyque cinématographique, puis enchaînera à 20h15 pour la suite de son travail, où la caméra se place à hauteur humaine. La rencontre avec cet auteur se prolongera lors d'un débat.

Patricio Guzmann fait aussi partie de la famille des auteurs de cinéma. D'origine chilienne, il a filmé les soubresauts de son pays quand il était secoué et maltraité par Pinochet. Sur le tard (il a aujourd'hui 77 ans), Patricio a préféré le calme de la nature au tumulte de la dictature. Après le magnifique et contemplatif Nostalgie de la lumière, il a planté sa caméra en Patagonie, afin de raconter une région, des paysages, des peuples et des histoires. Katell Djian a eu la chance (et le talent) d'aller cadrer et filmer Le Bouton de nacre. Après la projection de cette plongée poétique et engagée dans une terre riche et spectaculaire, la Directrice de la photo échangera avec le public, puis l'accompagnera au Grand Bar.

Si vous nous avez lu la semaine dernière, vous savez qu'on adore la folie burlesque et incorrecte de Airplane ! parodie de film catastrophe en avion, signée du trio ZAZ, pour Zucker-Abrahams-Zucker. Cette délirante crise de rire nous a donné l'idée d'un Cycle comédies US contemporaines. On y trouve pêle-mêle du Coen's brothers (Burn after reading, The Big Lebowski), des Farrelly (Mary à tout prix, Fous d'Irène), deux John Waters (Polyester, Cecil B. Demented), un Wes Anderson (La Vie aquatique), et quelques autres films - d'Appatow, Raimi, Feig ou Araki - qui racontent comment on rigole aujourd'hui dans les salles américaines.  

Si nos récents succès, dont deux angoissants Carpenter (New York 1997 et Prince des Ténèbres) gardent l'affiche, ils sont rejoints par Festen. Toujours une bonne idée, après les fêtes, de revoir comment un dîner familial peut dégénérer au Danemark. En 1998, Thomas Vinterberg tuait symboliquement le père dans un film qui marqua la fin du précédent millénaire.

Commençons l'année en terminant par l'Enfance de l'Art. Mercredi à 10h30, animation balte pour initier les petits au cinéma grâce à L'Ours et le Magicien. Jeudi à 10h30 et dimanche à 14h, le jeune Hugo Cabret rencontre le vieux Mélies, premier magicien du cinéma, mis en scène par l'un de ses confrères : Martin Scorsese.  

Et on se souhaite le meilleur pour 2019.

Isabelle Gibbal-Hardy et l'équipe du Grand Action.