Gouttes d'eau sur pierres brûlantes

François Ozon

Avec
Bernard Giraudeau, Malik Zidi, Ludivine Sagnier

Drame Fr
Durée 01:30mn | Année de production : 2000
Couleur | 1.66

Synopsis

Léopold, cinquante ans, séduit Franz, un jeune garçon de 19 ans. Franz tombe amoureux et s’installe chez Léopold.
Mais un jour survient une petite chose sans importance sur laquelle ils ne peuvent pas être d’accord, une divergence. À partir de là, il n’y a plus de « nous commun », mais seulement des divergences.

Comme chez Aldrich, la trivialité chez Fassbinder révèle la vérité des personnages, et ainsi les rend plus émouvants. Les disputes sur des problèmes quotidiens et des détails a priori anodins provoquent chez le spectateur une complicité gênée qui rend plus proche les personnages. Il me semblait important de donner de la grandeur à ces "petites choses". D'autre part, la rapidité de cette proximité débouche instantanément sur des choses à la fois drôles et terrifiantes.
En voyant la pièce de Fassbinder au théâtre, j'avais été surpris de constater que j'étais quasiment le seul à rire dans la salle, comme d'ailleurs souvent au cinéma devant ses films. On a toujours tendance à prendre très au sérieux et de manière dramatique son œuvre, parce qu'elle est profondément pessimiste. Il me semble pourtant que de cette noirceur se dégagent justement une vitalité, une force, et une capacité de distanciation qui appellent le rire. J'ai ainsi voulu appuyer certaines situations comiques, notamment dans la cruauté naturelle de Léopold envers Franz et Véra, mais aussi en créant ce moment de danse, comme un moment de défoulement, où brusquement les personnages échappent aux dialogues et laissent leur corps s'exprimer de manière grotesque et émouvante.

François Ozon

Séances

Du Décor à l'écran
Du Décor à l’Ecran a le plaisir recevoir le décorateur Arnaud de Moléron pour une séance autour du film de François Ozon, Gouttes d’eau sur pierres brulantes. La projection sera suivie d’une discussion puis d’un verre au bar du cinéma.

Décorateur de 3 autres films signés François Ozon, Les Amants criminels, 8 femmes et Dans la maison, Arnaud de Moléron a également collaboré avec Cédric Kahn, Anne Fontaine, Jean-Paul Rappeneau ou Laurent Tuel, et sur la plupart des films de Claire Denis.