Michael Clayton

Tony Gilroy

Avec George Clooney, Tom Wilkinson, Tilda Swinton

Drame, Thriller Us
Année de production : 2007

Synopsis

Michael Clayton travaille dans un grand cabinet d’avocat new yorkais qui défend de puissantes multinationales. Mais Michael Clayton ne plaide pas : il est un arrangeur, un « fixer » qui trouve des parades plus ou moins honnêtes pour sortir les gros clients de son cabinet de tous leurs mauvais pas, y compris d’ordre privé. Lorsque l’un de ses confrères et amis devient quasi-fou en réunion et décide de dénoncer les agissements criminels d’un puissant groupe agrochimique, client de la firme, Michael ne comprend d’abord pas. Il faut le « suicide » (version officielle) de son copain pour que Michael entre également en sécession. Dès lors, sa vie est menacée.

Scénariste à succès (on lui doit la trilogie des Jason Bourne : la Mémoire dans la Peau et ses suites), Tony Gilroy signe ici sa première réalisation. Il avait, lors de repérages pour l’écriture d’un précédent script (l’Associé du Diable) pénétré le secret des grandes firmes d’avocats qui défendent, parfois au mépris de la morale, les intérêts de leurs clients. Outre l’histoire elle-même, parfaitement ficelée, Gilroy a eu à cœur de construire des personnages complexes. Michael Clayton, qu’incarne avec brio George Clooney, n’est pas qu’un avocat cynique, brillant et joueur. Et son adversaire, la formidable Tilda Swinton, révélée par le réalisateur Derek Jarman, est bien fragile sous la carapace de son ambition. Pour finir sur les acteurs, signalons la belle prestation de Tom Wilkinson (vu dans Shakespeare in Love, The Full Monty ou Eternal Sunshine of the Spotless Mind), sidérant lors de sa crise en réunion, et le toujours parfait Sydney Pollack, également producteur du film… et inspirateur du réalisateur qui ne cache pas sa fascination pour le cinéma des 70’s avec Alan J. pakula, Lumet ou Pollack. Un film solide donc, qui dénonce sans juger.

Bernard-Pierre Molin