Chères spectatrices, chers spectateurs,

Si nous ouvrons cette lettre hebdomadaire par cette phrase, c’est qu’il y a du nouveau cette semaine au Grand Action. à commencer par la sortie de What’s up Doc ?, le plus « hawksien » des films des 70’s, réalisé par Peter Bogdanovich. Mais aussi car trois événements vont éclairer la semaine.
Jeudi à 20h, la soirée sera un peu exceptionnelle. D’abord parce que nous projetterons un film chinois (ce qui n’est pas fréquent), et qu’il s’agit de Shanghaï Dreams, de Wang Xiaoshuai, Prix spécial du Jury à Cannes en 2005. Ce beau film d’amour sur fond d’exode rural dans la Chine des années 80 sera présenté par Yves Créhalet, ancien publicitaire et toujours sinologue auteur de L’inconnu de Tian’Anmen, roman historique publié aux Editions L’Harmattan. L’échange se poursuivra lors d’une signature-cocktail au Grand Bar.

Grand bar que nous retrouverons le lendemain, à la suite de la séance rituelle des Courts du Grand. Régulièrement, nous recevons des jeunes réalisateurs, parfois producteurs de leur première œuvre, afin qu’ils montrent leur travail dans une vraie salle, devant un vrai public. Cinq films, très différents et reflétant chacun le talent naissant de leurs auteurs, sont au programme de ce vendredi à 19h45, au tarif unique de 5 euros, incluant le verre pour parler de ce que l’on a aimé et pas aimé. Car toute critique intelligente est la bienvenue.

Mardi soir, autre rendez-vous régulier, puisque nos amis de Positif nous organisent leur projection mensuelle. Ce mardi, ce sera autour de Patrice Chéreau, immense metteur en scène de théâtre (Ha, les Amandiers de Nanterre…) passé avec brio à la réalisation de cinéma. Alors que sort en salle son dernier film (Persécution), le Club Positif nous propose de revoir Gabrielle, un face à face entre Isabelle Huppert et Pascal Gregory osculté par Chéreau, ce grand observateur de l’amour en scène.
Maintenant que vous avez réservé votre jeudi, votre vendredi et votre mardi soir, il vous reste un peu de temps pour aller voir nos autres films. A commencer par What’s up Doc ?, vulgairement traduit par On s’ fait la Valise Docteur ?, qui n’honore pas le juste hommage que Peter Bogdanovich voulait rendre à Bugs Bunny. Comédie romantique délirante, qui rappelle les Monkey Business et autre Bringing Up Baby du grand Howard Hawks, What’s up Doc ? plonge un musicologue distrait (Ryan O’Neal) et une miss catastrophe (Barbra Streisand) au cœur d’un quiproquo et d’une escroquerie.
Tout aussi emblématique des années 70, mais dans un autre genre,
Klute, d’Alan J. Pakula, reste à l’affiche. En revanche, les Leone qui ont fait la joie des amateurs de western spaghetti la quitteront la semaine prochaine. Dernière chance donc de voir Le Bon, la Brute et le Truand, et surtout Et pour Quelques Dollars de Plus, dans sa version magnifiquement restaurée par la Cinémathèque de Bologne. Nul doute : à la dernière séance de dimanche à 19h, nous verserons une larme, qui sèchera instantanément sur le sable brûlant qu’arpentent les méchants héros de Sergio.

Quant à la l’Enfance de l’Art, elle poursuit avec Sita Chante le Blue, jolie fable animée, où Nina Paley, s’est inspirée des mythes de l’Inde traditionnelle. Ce film d’animation a été primé au Festival d’Annecy en 2008.

Bonne semaine.

Isabelle Gibbal-Hardy et l'équipe du Grand Action