Focus sur lecinéma vietnamien avec 2 séances de projections, un long métrage et des court-métrages au programme

Le Diplôme d'Edison

Pham Hoang Minh Thy

Dans un village chaque enfant naît avec un arbre sur la tête, à l'exception de Minh, 10 ans, qui n'a toujours pas d'arbre. Dans ce village, lorsque les jeunes atteignent 18 ans, le jour de la remise des diplômes, ils coupent leur arbre afin de le planter dans le sol et devenir officiellement adulte.

La Ville des miroirs

Truong Minh Quy

Jouant son propre rôle, ma grand-mère a essayé d’appeler mon défunt grand-père à plusieurs reprises, mais sa ligne téléphonique était toujours occupée. Alors qu’elle prie devant son autel, un matin ensoleillé, elle reçoit un appel de sa part… The City of Mirrors est un hommage à l’existence humble de ma grand-mère. Le film archive son image et le son de sa voix, qui vont bientôt disparaître.

Qu'il était vert le jardin de calebasses

Truong Minh Quy

Buon Ma Thuot, région montagneuse du centre du Vietnam, saison sèche. Tran Xuan Ve, ancien combattant, et sa femme récoltent les fruits de la calebasse dans leur jardin verdoyant. Quelque part dans l’esprit de l’homme sont tapis de lointains souvenirs de scènes de massacres sous les Khmers rouges, dont il a été témoin.

The Nodey Process

Maël Lê-Hurand Francis Cutter

1er Volet d'une série documentaire qui suit Nodey, compositeur musical hip-hop franco-vietnamien, pendant la création de son premier album solo. Son cheminement artistique le pousse rapidement à l’introspection. Entre Paris, Shanghai, et Saïgon, il se nourrit de ses racines culturelles, de son entourage éclectique et de son mode de vie nomade pour se réinventer…

Débat à l'issue de la séance avec les réalisateurs Truong Minh Quy et Maël Lê-Hurand
traducteur Tran Hai Hac

Séance complète

Di 25/10

SALLE 1
16h00
VO

Les Rivières

Mai Hua

Mai Hua, femme française d’origine Vietnamienne, est une mère célibataire de 2 enfants. En 2013, avec sa mère, elle ramène sa grand-mère mourante en France. Alors que cette dernière renaît de manière miraculeuse, un passé non résolu refait surface : Mai devient l’héritière d’une mémoire familiale complexe et douloureuse qu’elle ne veut pas transmettre à sa fille. A travers cette lignée de femmes et sa quête de vérité, la réalisatrice plonge dans une archéologie familiale à la fois intime et universelle.


Débat à l'issue de la séance avec la réalisatrice, Mai HUA.